Blog

19.06.2017

Accompagner un enfant déficient intellectuel : séquencer les étapes de résolution de la tâche

pexels-photo-274130

par Odile Klinger-Delarge

Extrait du livre 100 idées pour accompagner les enfants déficients intellectuels.

Il n’y a pas qu’en mathématiques qu’il s’agit de résoudre des problèmes. Toute tâche un peu complexe fait appel à de nombreuses fonctions cognitives : la mémoire, l’attention, le langage ou les fonctions exécutives. Dans toute action, les fonctions élaborées de logique, de stratégie, de planification, de raisonnement sont mobilisées… Problème va donc être ici pris au sens de toute action complexe, comme par exemple se déplacer dans un lieu connu, suivre des instructions pour aller chercher un objet, s’habiller mais aussi des tâches comme la préparation d’un repas, la lecture d’un texte… ou résoudre un problème mathématique.

À partir de l’analyse de la situation et de la définition des buts à atteindre, le sujet doit élaborer une stratégie et un plan d’action ; s’il entrevoit que le but final est trop difficile à atteindre, il va devoir se fixer des objectifs intermédiaires. Il prend donc en compte les moyens existants et les impératifs liés à la situation pour planifier ses actions. Pour cela, il fait appel à l’imagerie mentale pour anticiper le résultat. Ensuite, il sélectionne une réponse et en évalue la pertinence par rapport à son intention de départ.

Dans cette succession d’actions complexes, des difficultés peuvent apparaître à bien des étapes mais, pour les personnes présentant des troubles de l’efficience intellectuelle, les obstacles surgissent dès leur confrontation à la situation problématique : elles analysent mal la situation et ne perçoivent que confusément le but à atteindre. De plus, leur manque de confiance en elles peut les conduire à se précipiter, à répondre vite, sans analyser réellement la situation. Elles ont également du mal à estimer la difficulté de la tâche et à en envisager les étapes.

Avant de laisser l’enfant déficient intellectuel affronter seul les problèmes, l’adulte va donc devoir d’abord le guider, et veiller à l’accompagner pas à pas dans ce processus de traitement des données :
• en ne lui donnant pas tous les éléments d’information en même temps, pour permettre leur analyse successive ;
• en donnant ces informations dans l’ordre où l’enfant aura à les utiliser : une consigne à la fois et une consigne pour chaque action ;
• en l’aidant à anticiper ses actions, c’est-à-dire à formuler ce qu’il va devoir faire ;
• en l’aidant à établir des liens entre ses actions successives ;
• en l’aidant à justifier ses actions.

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

c68571aae527d96b4dbbf33da485f5c4lllllllllllllllllllllllll