Blog

26.11.2019

Le cerveau a besoin d’être nourri !

Par Gérald Bussy et Clarisse Mahul

Extrait du livre 100 idées pour accompagner le vieillissement des personnes avec déficience intellectuelle

Comme tout organe, le cerveau a besoin de nutriments pour fonctionner correctement. La nutrition joue un rôle important dans le vieillissement et les problèmes nutritionnels peuvent l’accélérer. On peut donc améliorer ses capacités cognitives en surveillant son alimentation. D’une manière générale, il est fortement recommandé de manger des produits bio, peu sucrés, peu salés et sans excès de matières grasses (NB : mais les huiles végétales sont bonnes pour le fonctionnement cérébral). Il est impératif de limiter, voire de supprimer les conservateurs et les colorants qui sont néfastes pour le cerveau.

Certains nutriments ont un effet protecteur face aux altérations liées au vieillissement cognitif. En voici quelques exemples :

Les myrtilles : ces fruits sont riches en propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires : elles améliorent les capacités mnésiques et d’apprentissage. Elles présentent un effet neuroprotecteur, en protégeant les neurones de l’hippocampe1 face à la neurotoxicité.

La patate douce : elle permet de diminuer le niveau de peroxydation lipidique et augmente la capacité antioxydante dans le cerveau.

La pomme de terre violette : ses composants améliorent la résistance aux processus inflammatoires et rendent les neurones plus résistants aux altérations causées par le vieillissement cognitif.

Le chocolat : outre diverses molécules (flavonoïdes) antioxydantes qui exercent des effets protecteurs du système cardio-vasculaire contre le risque d’athérosclérose1, la pâte de cacao est également riche en substances (sérotonine, dopamine, magnésium, anandamide, …) possédant d’éminentes vertus neuroprotectrices et antidépressives. Il est toutefois important de choisir du chocolat noir sans sucre (>70 %) : le chocolat au lait contient beaucoup de sucre et moins de flavonoïdes, et le chocolat blanc, qui n’est pas élaboré à base de pâte de cacao, n’en contient pas du tout. 

L’avis d’un nutritionniste, d’un diététicien ou bien d’un naturopathe peut s’avérer nécessaire pour régler de manière adéquate le régime alimentaire des personnes âgées, et éventuellement le modifier. 

___

1. Structure de l’encéphale qui joue un rôle central dans les processus de la mémoire. C’est l’une des premières structures cérébrales atteintes dans la maladie d’Alzheimer, ce qui explique les problèmes de mémoire et de désorientation qui caractérisent l’apparition de cette pathologie neurodégénérative. Les personnes subissant de lésions à l’hippocampe (par ex. à la suite d’un accident vasculaire cérébral) sont susceptibles de souffrir de différents types d’amnésie.

Photo by Kaboompics .com from Pexels

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

venenatis, Praesent in elit. et, vel, felis