Blog

13.03.2019

Comment mesure-t-on la perte auditive d’un enfant ?

Par Françoise Cattoni-Larroche et Brigitte Maunoury-Loisel

Extrait du livre 100 idées pour aider un enfant sourd à communiquer en français.

Un enfant peut passer un test d’audition quel que soit son âge et ce, même s’il s’agit d’un nouveau-né. Il existe plusieurs méthodes adaptées à l’âge et au niveau de maturité de l’enfant. Les tests d’audition n’entraînent aucun désagrément physique. La mesure de la perte auditive se fait à partir de différents examens et tests :

L’otoscopie. L’otoscope est un instrument muni d’un dispositif d’éclairage destiné à examiner le conduit auditif et le tympan. Cet instrument est utile pour révéler des anomalies physiques entraînant une déficience auditive.

Les oto-émissions acoustiques. Ce test vise à détecter une surdité éventuelle chez l’enfant sans sa participation active. Il s’effectue très rapidement. Le test mesure l’activité engendrée par les petites cellules ciliées dans l’oreille interne à la suite de stimulations sonores. Le test s’effectue sur un enfant calme ou endormi.

Potentiels évoqués auditifs (PEA). Ces tests mesurent les ondes cérébrales à la suite de stimulations sonores. Ils sont effectués sans la participation active de l’enfant. Ils durent un peu plus longtemps que les tests d’oto-émission acoustique mais leurs résultats sont souvent utiles lors de l’appareillage de l’enfant.

L’impédancemétrie. Le test enregistre les vibrations du tympan dues à un changement de pression dans le conduit auditif. Il est possible de mesurer la mobilité du tympan et la pression dans l’oreille moyenne afin d’évaluer l’intégrité de l’oreille moyenne. Le test est très utile pour déterminer la nature de la surdité et il est le meilleur test pour diagnostiquer les infections de l’oreille moyenne. L’impédancemétrie peut également servir pour enregistrer le réflexe acoustique suite à une exposition à des sons de forte intensité. Le réflexe provoque une contraction du tympan et constitue une protection naturelle contre les sons de forte intensité. Cependant, si le réflexe ne peut pas être déclenché ou qu’il ne l’est que par des sons extrêmement élevés, cela peut indiquer que certaines structures auditives sont abîmées. L’impédancemétrie est un test rapide qui ne demande pas de participation de l’enfant.

Image : pixabay.com

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

leo. mattis mattis id libero Aenean Sed