Blog

19.12.2019

Bien gérer sa classe : n’exigez que ce que vous êtes sûr d’obtenir

Par Alain Corneloup

Extrait du livre 100 idées pour bien gérer sa classe

Apprenez à moduler vos exigences

Quand vous exigez quelque chose de vos élèves, il faut que vous soyez certain de pouvoir l’obtenir, sinon vous êtes perdant et vous perdrez peu à peu de votre crédibilité. 

Un exemple vous permettra de concrétiser cette maxime :

vos élèves sont particulièrement agités, ils sont très bavards, ils sont probablement fatigués.

Vous exigez deux minutes de silence complet (à la fois pour reprendre votre classe en main et pour retrouver leur attention…).

Avec tous les artifices que vous savez employer vous obtenez ce silence ? Bravo ! Maintenant, il faut le maintenir pour la durée que vous avez décidée. Vous vérifiez le temps qui s’écoule sur votre montre, vous rappelez à l’ordre, d’un geste (ainsi vous ne rompez pas le silence), celui qui semblerait ne pas appliquer la consigne… Par contre, vous n’attendez pas la fin du temps prévu.

Vous les félicitez à voix très basse et vous les invitez, toujours à voix très basse, à reprendre leurs activités dans un minimum de bruit.

Vous êtes gagnant car c’est vous qui avez donné l’ordre de la rupture du silence.

A contrario, il est inutile d’exiger de monter en silence deux étages, dans un escalier, avec d’autres classes qui empruntent le même chemin. C’est impossible.

Vous pouvez inviter vos élèves à ce que cette montée se fasse dans un calme relatif.

Il vous sera d’autant plus facile d’exiger que l’installation en classe et le début de la séquence pédagogique se fassent dans le plus grand calme. L’usage de rituels est un excellent moyen pour que tout changement d’activité se passe dans la sérénité.

Photo : Pexels

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

dolor. ipsum pulvinar justo venenatis quis neque. dictum commodo Nullam Aliquam