Blog

23.12.2019

Convertir les supports au format numérique pour un élève DYS équipé d’un cartable numérique

Par Association FUSO

Extrait du livre 100 idées pour accompagner un élève dys équipé d’un cartable numérique

Afin de limiter au maximum l’utilisation du scanner pendant les cours, voici quelques suggestions pour convertir les supports au format numérique pour un élève DYS équipé d’un cartable numérique :

Pour les livres et cahiers d’activités

• Se procurer les livres en version numériques :

– Achat personnel ou achat via l’établissement (certains éditeurs proposent les livres numériques aux établissements ayant déjà acheté la version papier).

– Cependant les livres numériques peuvent ralentir l’ordinateur s’il n’est pas assez puissant. Il faudrait alors penser à scanner un livre plutôt que d’utiliser la version numérique.

• Numériser les livres de cours en début d’année :

– S’assurer auparavant que le livre sera effectivement régulièrement utilisé. Inutile de numériser un livre d’histoire  de 180 pages si l’enseignant n’en utilise que 20 pages ou que ces pages ne sont utiles que pour la révision chez soi…

 – Vérifier si le livre n’a pas déjà été numérisé : soit dans le même établissement, soit grâce à la solidarité de certains groupes de parents sur internet.

– Préférer avoir tous les scans sous forme d’images (format JPEG), chaque image numérotée en fonction du numéro de la page dans le livre.

– Dans OneNote, faire une page « livre de… » contenant le lien vers le dossier dans lequel sont rangés tous les scans du livre. Le jeune ne perdra pas de temps, il n’aura qu’à cliquer sur le lien et pourra choisir en fonction du N° de page indiqué par l’enseignant, comme ses camarades. 

Pour les documents du/des enseignants

 • La plupart des enseignants ont leurs cours ou leurs fichiers d’exercices préparés sous format numérique. L’apprenant aura alors un support propre pour annoter ce qui est dit en classe et réviser ses évaluations.

• L’idéal consiste à les donner en début de chapitre pour le morceler le moins possible. Avoir une vision globale de ce qui va être dit, compris et appris permet à nos enfants de moins se perdre dans la chronologie du cours et donc de mobiliser davantage leur attention. Pour les enseignants plus « spontanés », même une trame, enrichie, au stylet par l’apprenant, de ce qui aura été dit à l’oral, c’est déjà ça.

• Le fournir par clé USB ou par mail/cloud en même temps que les autres élèves reçoivent la photocopie.

En résumé, plus les documents sont numérisés et rangés dans l’ordinateur, dans OneNote ou en dehors, mais liés par des raccourcis, plus il sera facile à l’apprenant de consulter, produire et restituer les savoirs qu’ils contiennent.

Le cartable numérique, c’est aussi et surtout l’idée que tout soit dedans et que rien ne soit en dehors.

Photo by Ingnio Studio from Pexels

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

elementum consequat. at porta. velit, quis,