Blog

14.02.2020

Pourquoi la formation est-elle essentielle pour un enfant dys équipé d’un cartable numérique ?

Par Association FUSO

Extrait du livre 100 idées pour accompagner un élève dys équipé d’un cartable numérique

Un bon outil est un outil que l’on maîtrise, un prolongement de notre pensée. Les conducteurs le savent : avant de pouvoir rouler en toute sécurité, c’est-à-dire de pouvoir dédier toute leur attention à leur environnement : le trajet, les autres véhicules, les piétons et autres obstacles, il importe que l’accomplissement de gestes techniques relève d’automatismes qui mettent du temps à se mettre en place.

Rappelons-nous pourquoi l’outil informatique a été créé pour nous aider à devenir pleinement productives dans nos activités professionnelles.

Nous n’utilisons, selon la croyance populaire, que dix pour cent de notre cerveau. L’ordinateur utilise cent pour cent de ses ressources, mais il reste une machine qui exécute.

Nos enfants ont besoin de cet outil, mais comme tout outil d’excellence, il est riche, pour ne pas dire complexe. La formation est alors un acte essentiel dans le cheminement scolaire de nos enfants.

Elle s’articule autour de trois grands principes : s’organiser, produire et restituer.

L’ordinateur est avant tout un environnement de travail. Il permettra aux enfants de reproduire différemment l’environnement pédagogique mis en place par ses professeurs pour leurs élèves, avec l’avantage énorme de sortir de la multiplication des supports qui porte tant préjudice à nos petits « dys ».

Par produire, on entend apprendre aux enfants à transposer l’écrit en format numérique, soit grâce aux outils de bureautique, soit par l’intermédiaire de logiciels spécialisés. Cette phase de la formation est essentielle, car elle garantit une chose très importante : la possibilité de travailler sur des supports propres et compréhensibles, donc exploitables.

Apprendre à restituer, c’est permettre à l’enfant de retrouver l’interaction avec les enseignants et de pouvoir aborder plus sereinement le rendu de ses connaissances.

Concrètement, les ergothérapeutes, à condition de maîtriser OneNote, sont les professionnels les mieux à même de former votre enfant. Des tutoriels sont également disponibles sur YouTube, mais, pour le moment, ils ne sont pas très adaptés. C’est le prochain grand projet de l’association FUSO que de mettre en ligne toute la formation à OneNote. Mais le contact humain et « la rencontre » restent essentiels. Rapprochez-vous d’associations spécialisées : elles organisent peut-être des ateliers.

Quelle que soit la formule, ne négligez pas la formation pour que votre enfant puisse tirer toute la puissance de l’outil et vivre enfin ses apprentissages au rythme de sa classe.

Photo by Hitarth Jadhav from Pexels

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

ante. amet, ipsum massa nec Lorem sed diam dolor. Phasellus mattis ut