Blog

26.01.2021

Troubles visuo-spatiaux, quels sont les signes qui peuvent alerter ?

Par Michèle Mazeau

Extrait du livre Troubles visuo-spatiaux, leur impact sur les apprentissages

Les signes cités ci-après ne sont pas obligatoirement tous présents chez un même enfant. Surtout, ils doivent être rapportés à son âge et n’ont de valeur que si un entraînement « normal » et habituel a été fourni dans ces domaines.

– L’enfant reste anormalement maladroit dans de nombreuses activités quotidiennes : malgré le temps passé à lui montrer et à l’entraîner, il est en grande difficulté pour s’habiller, se laver les mains, se moucher, se brosser les dents, faire ses lacets, utiliser fourchette et couteau, ouvrir un yaourt, éplucher une mandarine, faire un puzzle, etc.

– Il ne progresse pas ou trop lentement dans son graphisme manuel (dessin, écriture) qui reste maladroit, grossier avec des lettres mal formées, voire illisibles.

– Il n’arrive pas à réaliser certaines activités physiques ou sportives (vélo, jeux de balles, etc.).

– Il se perd facilement dans des lieux connus (couloirs de l’école, trajets habituels).

Dans un premier temps, et d’autant plus si l’enfant est jeune (4-6 ans), il faut prévoir durant 3-4 mois environ un renforcement des activités impactées, proposer plus d’entraînements et d’exercices dans ces domaines.

En effet, certains enfants peuvent être moins talentueux pour telle ou telle activité, avoir besoin de plus de temps, de plus d’entraînements pour y réussir. Ce surplus d’attention et d’exercices leur permet alors de rattraper leur « retard », d’obtenir des performances plus proches de la norme ou même tout à fait normalisées. Dans ce cas, il ne s’agissait que de difficultés passagères, qui ne nécessitent pas d’investigations supplémentaires et ne doivent plus générer d’inquiétudes.

Au contraire, si l’amélioration* au bout de quelques mois ne lui permet pas de rejoindre le flot moyen de sa classe d’âge, il faut alors entamer la procédure en vue d’obtenir un diagnostic.

__
*. En effet, il y a toujours plus ou moins une amélioration avec le temps et l’entraînement. La question est de savoir si cette amélioration est suffisante en regard des performances et activités habituellement réclamées à son âge.

Photo by Andrea Piacquadio from Pexels

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.