Blog

21.09.2018

Ado et addiction : les étapes de la perte de contrôle

Extrait de 100 idées pour aider un adolescent à se libérer d’une addiction

L’addiction commence avec le plaisir qu’apporte la consommation de la substance addictive. Cette sensation de satisfaction est due à l’action des molécules chimiques sécrétées par l’hypophyse et l’hypothalamus et dont la libération est déclenchée en réponse à la consommation de la substance. On observe en particulier une libération de dopamine et d’endorphines, neurotransmetteurs impliqués dans la sensation de bien-être. En cas de consommation régulière de la drogue, la stimulation répétée des récepteurs d’endorphines finit par entraîner une diminution de leur sécrétion naturelle. Dès lors, la sensation de plaisir n’est plus obtenue que par l’apport de la drogue, ce qui induit une augmentation de la tolérance à cette substance et une sensation de manque dès l’arrêt de sa consommation. On est passé de la recherche du plaisir à la recherche d’un soulagement du manque.

En outre, les stimuli conditionnés, c’est-à-dire les circonstances environnementales (matérielles ou sociales) associées de manière répétée à la consommation de la substance (par exemple tel lieu ou tel moment de la journée, toujours le même), peuvent à terme activer la libération de dopamine avant même la prise de la drogue. Ce phénomène peut expliquer comment des signaux de l’environnement peuvent déclencher une rechute, même après une longue période de sevrage.

Jules s’assoit maintenant tous les soirs sur le banc à côté de Max. Il a même acheté tout ce qu’il lui fallait pour fumer chez lui, dans sa chambre. Les notes en maths n’ont pas remonté, mais il s’en fout. Il s’en fout, mais alors à un point… il adore ce moment où il s’installe sur son lit, après avoir fermé les volets et, même avant d’avoir allumé son joint, il sent le bien être l’envahir.

 

Photo by Isabella Mendes from Pexels

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

fringilla non efficitur. libero. risus porta.