Blog

6.08.2020

Quels jeux pour renforcer la main de l’enfant dyspraxique ?

Par Amanda Kirby et Lynne Peters

Extrait du livre 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques

Les exercices permettant de muscler la main et d’affermir ses mouvements aideront l’enfant à perfectionner sa motricité fine. Voici quelques exercices à pratiquer :

• jouets à presser : pour les fabriquer, utilisez des petits bouteilles plastiques de liquide à vaisselle que vous remplirez avec des peintures liquides, et faites réaliser des dessins en demandant d’extraire la peinture par pression.

• prenez des bouteilles plastiques vides (par exemple des bouteilles de mayonnaise ou de ketchup) : demandez aux en enfants de s’en servir pour aspirer de l’eau ou de la peinture et puis de les presser pour faire des dessins sur des feuilles de papier.

• placez des pinces à linge de tailles et de couleurs diverses sur le bord d’une feuille de carton, ou autour d’une boîte à chaussures. Cet exercice peut se transformer en jeu et peut se jouer à deux : distribuez à chaque enfant la même quantité de pinces. L’enfant jette un dé et doit accrocher sur le carton le nombre de pinces indiqué par le dé. Celui qui aura gagné sera le premier qui aura accroché toutes ses pinces. À l’inverse, vous pouvez placer toutes les pinces sur le carton et l’enfant devra en retirer le nombre indiqué par le dé.

• prenez du papier de soie et demandez à l’enfant de déchirer des bandes de papier puis de les froisser pour en faire des boules que vous pourrez utilisez plus tard pour des collages.

• passez le pouce et l’index de l’enfant dans un anneau d’élastique et demandez-lui d’écarter puis de rapprocher lentement ses doigts en faisant le mouvement « fermer-ouvrir ». Variez cet exercice avec des élastiques de grosseurs différentes, ou en passant l’élastique plusieurs fois autour des doigts.

• la pâte à modeler est idéale pour fortifier la main. Demandez à l’enfant de rouler la pâte en forme de boules puis de transformer ces boules en boudins. Commencez par des gros boudins et encouragez l’enfant à continuer de les rouler pour obtenir des boudins de plus en plus fins. Il pourra aussi rouler avec ses deux mains des boules de grosseurs différentes.

Photo by Jennifer Murray from Pexels

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

quis, ante. adipiscing massa ut dapibus dolor. et, elementum elit. consectetur