Blog

27.06.2019

Comment gérer la durée d’une activité d’un enfant avec des troubles de l’attention ?

Par Francine Lussier

Extrait du livre 100 idées pour mieux gérer les troubles de l’attention

Une des choses les plus difficiles pour l’enfant impulsif est d’estimer la durée d’une activité ou d’un événement. Le temps alloué à son jeu vidéo lui paraît toujours trop court alors que le temps pour faire ses devoirs s’avère toujours trop long. C’est souvent à cause de cette mauvaise gestion interne du temps que les crises explosent. L’enfant doit donc savoir à l’avance à quoi s’attendre. Utilisez un compteur à rebours, ou Time-Timer, qui lui permettra de visualiser le temps qui lui reste et d’anticiper l’échéance. On peut aussi lui indiquer qu’il pourra faire trois parties avant le dîner, mais qu’il devra s’arrêter sitôt après s’il veut pouvoir retourner à son jeu après le repas. Il devra faire cinq des 10 exercices de mathématiques maintenant, mais devra faire les cinq autres après une pause (limitée dans le temps ou durant laquelle il pourra faire tel jeu, tant de fois).

Si vous vous apprêtez à lui demander une corvée qu’il rechigne à faire, suggérez-lui un temps fixé d’avance, et revenez à la charge plus tard pour poursuivre la tâche en fixant un nouvel objectif. Il est parfois nécessaire de découper la tâche en plusieurs petites parties : dire à l’enfant «range ta chambre» peut constituer un défi insurmontable pour lui.

Déterminez des objectifs limités («met ton linge au lavage, range ton jeu de Lego, place tes cartes dans ton album, fais ton lit, passe le balai», etc.) dont vous dresserez la liste : cela pourra au contraire fournir la matière d’un jeu si on s’amuse à lui faire deviner laquelle de ces activités prendra le moins de temps et que l’on chronomètre chacune d’elles pour valider son jugement.

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

pulvinar ut id felis Donec id facilisis justo ut porta. libero ante.