Blog

9.10.2017

L’utilisation de ciseaux par l’enfant dyspraxique : premiers pas

Par Amanda Kirby & Lynne Peters.

Extrait du livre 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques

La manipulation des ciseaux exige que l’enfant ait la capacité d’utiliser chaque doigt séparément. Souvent, pendant le découpage, les jeunes enfants placent mal leurs doigts, ce qui restreint la force, la précision et l’amplitude de leurs mouvements. Les activités qui suivent peuvent être pratiquées au cours des jeux d’eau ou de sable, comme exercices préparatoires à la maîtrise des ciseaux et de l’écriture.

L’apprentissage de l’usage des ciseaux se fait en plusieurs étapes, mais l’un des mouvements de base est celui qui permet de les ouvrir et de les fermer. Pour travailler ces mouvements fondamentaux et développer le geste et la force de préhension, vous pouvez utiliser des pinces à cornichons ou toutes autres pincettes du même type. Demandez à l’enfant de les utiliser pour saisir des objets de tailles et de matières différentes : balles en mousse, petites pelotes de laine, boules de papier d’aluminium, pompons, cubes…

Il est plus facile de commencer par des objets souples et d’assez grosse taille.
Vous pouvez chronométrer pour compter combien d’objets l’enfant arrive à saisir en une minute, inscrire ce temps devant lui et l’inciter ainsi à améliorer progressivement son record personnel.

Par ailleurs, vous pouvez lui proposer de percer des trous dans des feuilles de papier à l’aide d’un perforateur de bureau tenu d’une seule main, en variant progressivement l’épaisseur du papier pour augmenter la pression à exercer.

Utilisez des objets dont l’usage nécessite de serrer la main, comme une agrafeuse, une éponge, une poire en caoutchouc ou un pistolet à eau1 pour jouer de la manière suivante :
•  essayer de toucher une cible suspendue (ballon), ou (à l’extérieur) effacer un dessin fait à la craie sur un mur ou au sol, en le visant avec le jet d’un pistolet à eau;
•  projeter de l’eau colorée dans une bassine remplie d’eau savonneuse pour faire des bulles ;
•  jouer à pousser une balle de ping-pong en pressant une poire en caoutchouc ;
•  faire des dessins de taches ou de pointillés à l’aide d’un compte-gouttes.

Restez informé des nouveautés et évènements Tom Pousse.

venenatis, Nullam dictum dolor porta. non ipsum risus. Donec